Carrosserie / Peinture pour l'automobile

Le métier de carrossier tire son nom des fabricants et réparateurs de carrosses (et tous types d’autres voitures) tirés par des chevaux. Avec l'avènement de l'automobile, ce métier a gardé son nom. Le carrossier répare l'infrastructure (châssis), le tolier-réparateur la structure (ailes, portes, vitres, etc.), et le peintre traite la carrosserie et effectue la finition.

Le peintre applique les couches selon les prescriptions du fabricant de peintures. Les peintures nacrées ou métallisées sont des finitions revernies. Les peintures cellulosiques ou synthétiques sont des produits abandonnés depuis longtemps dans l'automobile. Mais la cellulosique était celle des marques de prestige : Rolls, Bentley, Delahaye, Hotchkiss, etc. Elle était appliquée en douze à vingt couches, poncées à chaque fois. C'est ce qu'on appelle le « poncé-poli », donnant une profondeur inégalée.